Fours solaires en DIY

Des modèles de fours solaires à réaliser de préférence en commun et pour un usage collectif, à l’ombre des gazinières.

Difficulté : assez difficile, mais variable selon modèle (60 à 80% environ)
Temps de réalisation : minimum 48h, mais variant selon modèle
Inconvéniant : effectivité dépendente du rayonnement et de l’exposition

Enquête et informations préalables à la réalisation d’un four solaire :

(1) Situer votre potentiel thermique sur le globe par rapport au soleil :

De l’équateur au 15ème parallèle la hauteur du soleil dépasse 25° : 3 200 heures par an.
Aux environs du 45ème parallèle la hauteur du soleil dépasse 25° : 2 300 heures par an.

(2) Identifier l’endroit ou vous pourrez utiliser votre cuiseur et le nombre d’heures par jour où vous avez accès au soleil lorsque il est à plus de 25° de l’horizon

(3) Identifiez le modèle de plus convenant du point de vue de vos matériaux et outillage, et le cas échéant des risques entrepris lors de l’utilisation (pour un grand réflecteur parabolique)

Il existe deux principaux modèles de fours solaires à utiliser sous les latitudes européennes : http://owni.fr/files/2012/08/festival-hack-diy-rural-apadoloup-societe-numerique-decroissance-transition-autogestion-AOUT-2012-cc-ophelia-noor-pour-owni-fr-3814-e1345652775842.jpg

  • les fours solaires à effet de serre (basés sur le principe que un ou plusieurs réflecteurs renvoient la lumière vers un caisson bien isolé où se trouvera votre récipient), un projet assez simple à réaliser ;
  • les fours solaires par concentration (où les rayons solaires reflètés vers un dispositif parabolique de réflection convergent  directement vers votre récipient), un projet qui suppose souvent une infrastructure plus lourde

ff

Plans de réalisation de type 1 :Four solaire de type boite à vitrage incliné

http://www.ouest-atlantis.com/org/soleil/construction.htm ; voir les fragments reproduit en bas de page

Plans de réalisation de type 2 : 

Afficher l'image d'origine

http://www.ccathsu.com/files/uploads/Parabolic-Solar-Cookers.pdf

Autres modèles : 

Ici développée par l’association entropie : des plans précis et complets qui petmettent de réaliser de nombreuses low tech, ainsi que quelques meubles. Allez visiter : http://www.asso-entropie.fr/fr/  ; voir aussi le manuel de construction sur le site  http://www.impi.ch/idees-cook/Plans_cuiseur_solaire_concentration_iDCook.pd

Aller plus loin avec la liste des sites de référence :

http://solarcooking.org/francais/plans.htm

http://www.atlascuisinesolaire.com/plans-fabriquer-construire-four-solaire.php


Four solaire de type boite à vitrage incliné

Pour les latitudes plus tropicales, il est possible de réaliser des modèles plus simples, comme le caisson à vitrage incliné, dont la fennêtre de protection est reflectrice sur la surface intérieure. Voici un prototype et des remarques développées par Lysiane et Maurice Griot sur : http://www.ouest-atlantis.com/org/soleil/construction.htm

Descriptif :

– Puissance estimée à 150 w, s’il n’a qu’un réflecteur, la température ne dépasse pas 160° ;
– Fabrication facile si l’on est un peu « bricoleur » ;
– Prix raisonnable : environ 100 € en France ;
– A l’intérieur, ça ne peut pas brûler. La cuisson est lente ;
– Le cuiseur doit être réorienté toutes les demie-heures environ ;
– En Europe, cet appareil est inutilisable de fin octobre au 15 février ;
– Ce cuiseur doit être rentré en cas d’intempéries

 Liste des pièces

Plan de four

Réflexions sur l’inclinaison du double vitrage

Ce double vitrage qui reçoit le faisceau des rayons solaires perpendiculairement à sa surface en réfléchit vers l’extérieur à peu près 15%, ce qui constitue une petite perte d’énergie pour le four… Si les rayons ne sont plus perpendiculaires, l’énergie transmise diminue très rapidement dès que l’angle d’incidence dépasse les 30° (Prof. François Trombe).

Puissance minimale estimée nécessaire :
Le professeur Bernard écrit « pour pouvoir utiliser un cuiseur solaire, on peut estimer qu’il faut recevoir au moins 750 watts/m2 ». Il précise que cette puissance est disponible, par bonne nébulosité, lorsque la hauteur du soleil dépasse 25°. (angle entre les rayons du soleil et le sol horizontal). Ainsi tous les cuiseurs peuvent être utilisés non seulement au moment du midi solaire, mais chaque jour : 8 heures à l’équateur ou au 15ème parallèle. Chez nous, vers le 46e parallèle, 10 heures en juin, 6 heures aux équinoxes, mais pas en décembre. ( Fin décembre à midi, la hauteur du soleil n’est que de 21° à Lyon, ou 20° à Nantes.)

Inclinaison du double vitrage : Je préconise, en France, une inclinaison du vitrage d’au moins 35° pour utiliser le cuiseur le plus longtemps possible de février à octobre. Avec 35°, le soleil sera 2 300 heures à l’intérieur de l’angle d’incidence –30°,+30° (si la nébulosité est bonne…). Avec une inclinaison de 25°, nous perdons environ 800 heures d’utilisation potentielle.

 

 

 

Partagez autour de vous :